Charlie...

Depuis les événements de janvier, on a pris conscience de la portée de nos petits crobards... Fini le pays de Bisounours, on part en guerre pour défendre la liberté d'expression.